Assurance auto temporaire jeune conducteur

Assurance auto temporaire jeune conducteur

Tête de liste des souscripteurs à risque, les jeunes conducteurs pâtissent des limitations d’offre à la seule garantie au Tiers et en plus une franchise exorbitante, sans plus. En assurance temporaire pour voiture, la situation est-elle plus favorable  pour les nouveaux conducteurs ?

Y a-t-il une assurance temporaire jeune conducteur ?

Dans tous les cas, l’assurance auto temporaire traite tout le monde de la même manière. Les assureurs proposant ce type de contrats ne différencient généralement donc pas les clients à risque des clients idéals. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles cette couverture provisoire revient plus chère à période égale que l’assurance auto traditionnelle. L’assurance auto temporaire pour jeune conducteur devrait donc en principe être une solution universelle. Pour autant, il convient de déterminer ce que le terme « jeune conducteur » révèle.

En fait, en assurance temporaire, tous ceux qui ont 21 ou 23 ans révolus (selon les conditions de l’établissement) peuvent souscrire une couverture auto provisoire, à condition d’avoir un permis de 2 ans. Il y a bien des limites d’âge pour l’obtention d’une assurance temporaire. A vrai dire donc, le domaine de l’assurance temporaire est encore plus strict qu’en matière d’assurance classique, puisque dans le cadre de cette dernière, même un jeune de 18 ans peut souscrire avec les conditionnalités qui vont avec.

Qu’est-ce que l’assurance temporaire auto jeune conducteur ?

Si l’on en croit les statistiques, le quart des accidents de voitures impliquent des jeunes entre 18 et 25 ans. Et c’est justement cette classe d’âge qui a le plus de difficulté à trouver leur assurance auto. Et si l’on considère cette catégorie d’âge, peut se considérer comme jeune conducteur la personne qui n’a pas encore dépassé 25 ans. De ce fait, on peut dire qu’une certaine partie de ceux qui ont entre 21 ou 23 ans et 25 ans, sont toujours des jeunes conducteurs qui pourront essuyer de lourdes conditions, voire des refus chez les assureurs classiques. En d’autres termes, l’assurance temporaire est une solution encore pour les jeunes conducteurs de 21 à 25 ans.

Or, en assurance provisoire pour voiture, il n’y a plus de distinction quand on a dépassé 21 ans et qu’on a un permis de 2 ans au moins en poche (Faut-il noter que certains assureurs classiques exigent même des permis de 3 ans ?). Néanmoins, les conditions, applicables à tous, peuvent varier d’un assureur à l’autre en ce qui concerne les antécédents du conducteur, etc.

Comment souscrire une assurance provisoire en étant jeune conducteur ?

Ce qui est sûr, c’est que les modalités sont communes en matière de souscription d’assurance provisoire pour auto. Une fois les documents nécessaires en sa possession, tout conducteur ou propriétaire de véhicules assurables (pas de vieilles voitures, un tonnage précis, pas de voitures sportives…) peut souscrire. L’avantage avec l’assurance auto temporaire aussi, c’est le caractère minimaliste de la procédure. Même le relevé d’informations d’assurance auto est inutile. Ensuite, le souscripteur a le choix entre souscrire via le web ou par téléphone selon les possibilités de l’assureur choisi.

La souscription par téléphone se fait généralement avec 0 dossier, à charge néanmoins pour l’assuré de les fournir en cas de sinistre. La souscription par internet est polyvalente, mais ce procédé est idéal dans le cas d’une distance considérable entre l’assuré et l’assureur (voyage à l’étranger, exportation de véhicules depuis l’étranger…), quand la voiture n’est pas encore aux mains de l’assuré (cas d’une location, d’un prêt, d’une importation, d’une mise en fourrière…). Dans tous les cas, les services en ligne sont généralement plus disponibles que les services d’assurance classiques.

Quels tarifs d’une assurance auto temporaire jeune conducteur ?

Comme évoqué supra, aucune distinction n’est faite entre les souscripteurs d’une assurance temporaire voiture pour jeune conducteur ou experts de la conduite. Les prix appliqués sont les mêmes. Deuxième raison d’ailleurs pour laquelle c’est une solution idoine pour les jeunes. Néanmoins, il est recommandé de bien déterminer le nombre de jours de couverture que l’on est susceptible de prendre dans l‘année et d’éviter que celui-ci ne dépasse 3 ou 6 mois, au risque de payer plus cher son assurance temporaire. Par ailleurs, il faut aussi vérifier dans les contrats temporaires le montant de franchises appliqué en la matière, pour ne pas avoir une mauvaise surprise à la survenance d’un sinistre responsable.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *