Assurance temporaire camping car

Avantages et garanties de l’assurance temporaire pour camping car

Aussi spécifique soit-il, un véhicule terrestre à moteur est soumis au même régime en ce qui concerne son usage sur la route ou dans les lieux publics. Ainsi, les camping-cars et d’autres véhicules du genre doivent être assurés au même titre qu’une voiture citadine ou un poids lourd par exemple. Heureusement, sachant que ce type de véhicule est rarement utilisé plus de quelques mois dans l’année, et que l’assurer de manière classique semblerait incongru, les assureurs ont créé l’assurance auto tempo.

L’assurance tempo : la solution pour le camping-car loué ou prêté.

L’investissement dans l’achat d’un camping-car n’est pas l’apanage de tous et va sembler paradoxal, de la vue de ceux qui n’en utilisent pas. En effet, il s’agit d’un véhicule de plaisir très couteux à l’achat, alors qu’il ne sert pratiquement que pour de périodes courtes et peu fréquemment, voire occasionnellement dans l’année. Néanmoins, il reste la solution de la location entre particuliers, pour amortir le coût même à l’usage et à l’entretien du véhicule.

Et s’il vous vient à l’esprit de l’assurer à l’année, sachez que votre marge d’amortissement peut être réduite, sachant que le prix de votre couverture coutera cher. La solution la plus adéquate quand vous n’utilisez que peu votre véhicule, et à proposer à l’ami qui empruntera votre camping-car, c’est l’assurance provisoire.

Est-ce la seule solution pour le camping-car ?

Pour les petits rouleurs, les modèles d’assurance adaptés existent, sans être nombreux pour autant. En l’occurrence, l’assurance au kilomètre peut constituer une formule appropriée, du fait que la tarification est déterminée globalement en fonction du kilométrage parcouru dans l’année. Mais cela suppose une surveillance plus accrue de l’assureur ainsi que d’autres contraintes empruntées de l’assurance classique. En fait, pour une utilisation minimale du camping-car, il vaut mieux s’en tenir uniquement à la formule temporaire.

Avantages de l’assurance temporaire pour camping car 

Avec une assurance provisoire, vous bénéficiez d’un contrat sur mesure dans lequel vous choisissez presque tous les termes, dont principalement la durée de votre couverture. Il vous suffit donc d’évaluer vos besoins à chaque sortie du véhicule et de choisir le niveau de couverture adéquate. Vous avez également une vision plus concrète de vos dépenses sachant que le prix de votre assurance tempo est affiché à l’avance. En plus, vous économisez de manière optimale en ne payant que pour la période souscrite. Et dans tous les cas, vous bénéficiez de garanties adaptées à l’utilisation de votre camping-car sur une courte durée.

Quelles garanties espérer alors et à quel prix ?

L’assurance provisoire ou temporaire pour camping-car vous propose un choix de garanties adapté, en sachant que quelques-unes proposées dans l’assurance traditionnelle sont absentes (les garanties dommages en l’occurrence. Or, souvent, quand vous êtes un bon conducteur, et même si vous n’êtes pas à l’abri des aléas de la route, l’assurance au Tiers simple avec garantie RC est la seule utile pour vous.

Mais si vous devez sortir un peu plus loin de votre département ou région, il serait judicieux d’opter pour un contrat un peu plus protecteur. Ajoutez-y une garantie d’Assistance en prévention des pannes ou des accidents. Et comme vous serez sans doute isolés, avec votre petite famille le cas échéant, lors de vos sorties, vous pourrez aussi ajouter une garantie pour le conducteur pour les cas où vous serez blessés ou hospitalisés.

Quel type de camping-car peut être assuré temporairement ?

Tous les camping-cars peuvent être assurés de manière provisoire, du moment que le véhicule est bien immatriculé que ce soit en Hexagone ou dans d’autres pays. Même si peu d’assureurs le font, les véhicules avec plaques W sont aussi assurables via l’assurance de courte durée. Il est aussi exigé que le camping-car soit le moins vieux possible. Les modèles haut de gamme sont également acceptés, même si certains assureurs émettent quelques conditions à la souscription.

En dehors de cela, sachant que ce type de véhicule n’est pas aussi facile à manœuvrer qu’une citadine, et que, forcément, il sera conduit loin du domicile du propriétaire, son conducteur doit avoir une bonne expérience. Les assureurs conditionnent différemment l’octroi de la carte verte vis-à-vis du conducteur. L’âge requis est tantôt de 23 ans, tantôt de 25 ans si ce n’est plus. Mais le permis doit être de 2 ans révolus.